Centre d'art de Kamouraska

Matières et mémoires – dialogues d’artistes et d’artisans du métal (2014)

 

Crédit photo : Annabelle Fouquet

Crédit photo : Annabelle Fouquet

Cette exposition met en scène trois duos d’artistes et d’artisans autour de réalisations récentes d’œuvres publiques monumentales : prototype ou maquette, photographies et objets, trame et installations sonores permettent de retracer le travail du métal et en explorent plusieurs techniques.

 

L’exposition aborde l’étroite collaboration qui soustend la pulsion créatrice de l’artiste et la connaissance intime de la matière que possède l’artisan. L’un et l’autre sont liés par la matérialisation de l’œuvre.

 

Les duos :

Soleil, Palais de Justice de Montmagny, été 2014

Pierre Bourgault et Ludovic Boney, assembleur – Aluminium

Equilibrium, Quartier Dix30 à Brossard, 2013

Marc-André J. Fortier et Denis Gagnon, fondeur – Bronze

Je suis là (dévoilement à venir au cours de l’été 2014)

Michel Saulnier et Bernard Paquette, chaudronnier – Laiton

 

Crédit photo : David Provencher

Crédit photo : David Provencher

On voit dans cette exposition à quel point les œuvres sont conçues par les artistes pour marquer le territoire d’un « signe », d’un référant visuel et mental à la fonction du lieu où elles se déploient.

 

On y découvre également que ces œuvres, qu’on associe à l’architecture à laquelle elles s’intègrent volontairement, sont elles-mêmes des édifices structurés, planifiés pour déjouer une foule de contraintes : assemblage, résistance, équilibre, poids, durabilité…

Enfin, on y sonde la complicité entre l’artiste et l’artisan, empreinte du bonheur de travailler ensemble.

 

L’exposition est complétée par une installation et une trame sonores créées par Érick d’Orion et Frédérique Laliberté.

 

Installation sonore

Crédit photo : David Provencher

Crédit photo : David Provencher

Du métal en vrac, déposé au sol ou accroché dans les airs a été glané dans la région. Mis en place dans deux salles distinctes, il fait partie d’un diptyque : une «chambre» brute, l’autre modifiée. Des baguettes sont distribuées aux visiteurs afin qu’ils puissent tester la sonorité des surfaces. Dans une des deux salles, on propose une manipulation acoustique amplifiée qui transforme ce fouillis en un instrument électronique qui «spatialise» les gestes percussifs du visiteur.

Trame sonore

L’oeuvre proposée est une diffusion multipistes qui diffuse des collages sonores amalgamant bruits d’ateliers et percussions métalliques. Le visiteur est ainsi soumis à des environnements sonores divers recréant ce que nous pouvons entendre parfois dans des espaces de travail où les matériaux se transforme sous le savoir-faire des artisans et artistes du métal.

 

Crédits:

 

Duos d’artistes et d’artisans exposants

Pierre Bourgeault et Ludovic Boney / assembleur

Michel Saulnier et Bernard Paquet / chaudronier

Marc-André Fortier et Denis Gagnon / fondeur

 

Trame et installations sonores

Érick d’Orion et Frédérique Laliberté

 

Commissaire

Nathalie Le Coz

 

Photographe

Annabelle Fouquet

 

Production

Sébastien Duval / graphiste

Jean-François Lahos / modélisateur

Denis Bossé / monteur

Partenaires

Sodec                                                         C-_Users_Utilisateur_Desktop_impressionssoleil-3